Divers

Attentat à Tunis : deux attentats suicide font 1 mort et 8 blessés (vidéo)

Attentat à Tunis : deux attentats suicide font 1 mort et 8 blessés (vidéo)

Jeudi 28 juin, la capitale de la Tunisie a été frappée par deux attentats. Des kamikazes qui visaient des membres des forces de l'ordre, tuant un policier et blessant huit autres personnes. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

La Tunisie a une nouvelle fois été frappée par le terrorisme ce jeudi. Deux explosions ont retenti à quelques minutes d'intervalle au coeur de la capitale Tunis. La première visait une patrouille de la police tunisienne stationnée sur l'avenue Bourguiba, haut lieu du tourisme dans le centre-ville et à seulement quelques pas du ministère de l'Intérieur. Deux policiers et trois civils auraient été grièvement blessés selon un porte-parole du ministère de l'Intérieur. L'un des policiers est depuis décédé. Selon une journaliste de l'AFP présente sur place, des morceaux de corps déchiquetés jonchaient l'avenue. Quelques minutes plus tard, une seconde explosion a eu lieu dans une caserne de la garde nationale tunisienne, blessant quatre autres personnes. 

Le troisième attentat d'envergure en 4 ans

Il s'agirait dans les deux cas d'une attaque suicide à la voiture piégée. Un procédé très souvent employé par les terroristes islamistes dans de nombreux pays. C'est un nouveau coup dur pour la Tunisie, gangrénée par l'islamisme radical et le terrorisme. Le 26 juin 2015, un homme armé, Seifeddine Rezgui, faisait irruption sur la plage de Sousse devant un hôtel de luxe et ouvrait le feu sur les vacanciers à l'arme automatique et lançait une grenade, faisant 38 morts (dont 30 Britanniques) et de nombreux blessés avant d'être abattu par les autorités. L'organisation État islamique avait ensuite revendiqué l'attaque. Quelques mois plus tôt, le 18 mars, c'est le musée du Prado qui était visé à Tunis : deux terroristes avaient ouvert le feu dans le musée sur les touristes, tuant 24 personnes dont 4 Français.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people