Divers

Attentat Manchester : une femme sauvée par son téléphone ! (vidéo)

Attentat Manchester : une femme sauvée par son téléphone ! (vidéo)

Lundi 22 mai, un kamikaze s'est fait exploser à la sortie du concert d'Ariana Grande à Manchester (Royaume-Uni), tuant 22 personnes et en blessant de nombreuses autres. Cette Britannique raconte avoir été sauvée par son téléphone lors de l'explosion, photo à l'appui. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Le drame s'est déroulé lundi soir après le concert de la chanteuse américaine Ariana Grande à Manchester, dans le nord de l'Angleterre. Un kamikaze de Daesh s'est fait exploser à la sortie de la salle, tuant 22 personnes dont de nombreux jeunes assistant au concert. L'émotion a atteint le monde entier, même les stars du Festival de Cannes rendant hommage aux victimes en haut des marches. Ce vendredi, une drôle d'histoire est arrivée jusqu'aux oreilles des médias internationaux : Lisa Bridgett, Britannique de 45 ans, était au concert avec sa fille à la Manchester Arena lorsque l'explosion est survenue. La maman était alors au téléphone avec un proche, un coup de fil qui lui a sans doute sauvé la vie.

"Le fait qu'elle était au téléphone lui a probablement sauvé sa vie"

Un écrou a en effet fusé vers sa tête, finissant sa course dans le portable qu'elle avait porté à son oreille. Il a tout de même déchiré son doigt avant de s'écraser dans l'appareil, et la jeune maman a dû être hospitalisée pour une fracture de la cheville et une grosse blessure à la cuisse. Mais le miracle a tout de même eu lieu grâce à son téléphone, qui a sauvé sa tête de l'objet volant. C'est son mari Steve qui a partagé l'histoire sur les réseaux sociaux : "Le fait qu'elle était au téléphone lui a probablement sauvé sa vie... L'écrou a frappé son téléphone, ce qui non seulement détourné, mais aussi ralenti considérablement sa trajectoire" a-t-il écrit. Il a rajouté que sa femme était "dans un état d'esprit positif" et se sentait "très chanceuse d'êtrer en vie". Avant de finir sur une note d'humour dans ce monde de violence : "Elle va aller mieux (...) même si je ne pense pas que son doigt va revenir tout seul !". Elle a d'ailleurs peut-être eu l'honneur de recevoir la visite de la Reine Elisabeth II, qui s'est rendue au chevet des victimes de l'attentat.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people