Divers

Attentat de Nice : La marche blanche interdite en mémoire des victimes rassemble 80 personnes (Vidéo)

   / 5  
Une marche blanche a eu lieu ce dimanche 31 juillet à Nice
1
Une marche blanche a eu lieu ce dimanche 31 juillet à Nice
80 personnes ont rendu hommage aux victimes du 14 juillet
2
80 personnes ont rendu hommage aux victimes du 14 juillet
Elles se sont rassemblées sur la Promenade des Anglais
3
Elles se sont rassemblées sur la Promenade des Anglais
Cette marche blanche avait été interdite par la préfecture
4
Cette marche blanche avait été interdite par la préfecture
C'est un nouvel hommage dans la ville de Nice
5
C'est un nouvel hommage dans la ville de Nice

Deux semaines après l’attentat du 14 juillet à Nice, environ 80 personnes se sont rassemblées sur la Promenade des Anglais ce dimanche 31 juillet pour rendre un nouvel hommage aux victimes lors d’une marche blanche. Pourtant, cette manifestation a été interdite par la préfecture pour des raisons de sécurité. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Alors que la France est toujours très touchée par le terrible attentat qui a touché Nice le 14 juillet dernier, de nombreux policiers ont témoigné sur ce jour terrible. Ainsi, Pierre, policier à Nice, est arrivé dans les premiers sur la Promenade des Anglais alors que le camion n’avait pas encore fini sa course : "Je courais partout avec mes collègues. On a vu des victimes écrasés, projetées, démembrées, déchiquetées. Ce ne sont pas des victimes par balles où le corps est entier. Ce qui marque le plus, ce sont les enfants. Ce sont les enfants décédés où les enfants blessés. Je pense que ça me marquera tout au long de ma vie", a-t-il expliqué sur France 3.

Une manifestation interdite par la préfecture

Et deux semaines après le drame, de nombreux Français ont décidé de rendre un nouvel hommage aux victimes lors d’une marche blanche ce dimanche 31 juillet. Vêtues de blanc, environ 80 personnes ont marché sur la Promenade des Anglais jusqu’au kiosque à musique près du théâtre de verdure, lieu de recueillement dédié aux victimes de l’attentat de Nice. Cette marche blanche avait été interdite la semaine dernière par la préfecture des Alpes-Maritimes. Les forces de police et des militaires parachutistes ont encadré la manifestation. 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people