Divers

Attentat de Londres : un des suspects filmé avec un drapeau de Daesh dans un documentaire (vidéo)

Attentat de Londres : un des suspects filmé avec un drapeau de Daesh dans un documentaire (vidéo)

L'un des terroristes supposés de l'attentat de Londres a été filmé dans un documentaire il y a un an. Au total, le bilan actuel est de sept morts dont un Français et près de 48 blessés, dont quatre Français. Depuis samedi 3 juin 2017, la police britannique a procédé à douze arrestations dans l'est de Londres. Une séquence-choc à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

L'attentat de Londres du samedi 3 juin a été revendiqué par l'Etat Islamique. Au total, le bilan est bien triste avec sept morts dont un Français, et près de 48 blessés dont quatre Français. Depuis le drame, la police britannique a procédé à de nombreuses arrestations : douze dans l'est de Londres. Dans le détail de l'attentat, un véhicule a foncé sur des passants sur le Pont de Londres. Alors que les occupants sont descendus du véhicule, ils ont par la suite poignardé plusieurs personnes. Selon Theresa May, la police a mis près de huit minutes pour tuer les assaillants. Selon les premières informations, leurs identités ne sont toujours pas publiques. Toutefois, la presse britannique parle avec insistance d'un certain "Abz". Cet homme, âgé de 27 ans, serait d'origine pakistanaise et aurait grandi dans l'est de Londres.

Un terroriste supposé filmé dans un documentaire

Les services de sécurité sont confrontés à des questions très difficiles. Résultat, les autorités britanniques attendent encore pour divulguer les informations. Selon le DailyMail, "Abz" serait apparu dans un documentaire télévisé en 2016. Le plus impressionnant, c'est que le terroriste supposé aurait pu déployer un drapeau de Daesh dans le "Regent's Park" de Londres, à quelques kilomètres du centre-ville. Sur les images, l'homme a été filmé aux côtés de deux prédicateurs connus des services de police. Dans la matinée du lundi 5 juin, les forces de l'ordre lançaient deux nouveaux raids dans l'est de Londres.

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people