Divers

Attentat de Londres : des imams refusent le rite funéraire aux terroristes (vidéo)

Attentat de Londres : des imams refusent le rite funéraire aux terroristes (vidéo)

Le Royaume-Uni a été frappé deux fois par le terrorisme en seulement 2 semaines, à Manchester puis à Londres. Les terroristes islamistes sont tous décédés durant les attaques. Mercredi, une centaine d'imams londoniens ont manifesté et annoncé ne pas vouloir pratiquer les rites funéraires musulmans pour les auteurs des attaques. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

C'est l'un des plus gros problèmes du terrorisme moderne. Les attaques venant de l'intérieur, il devient difficile pour l'opinion public de faire la distinction entre musulmans pratiquants et radicalisés. Une erreur humaine provoquée par la terreur souhaitée par les organisations terroristes comme l'Etat islamique. Une situation forcément difficile à vivre pour les musulmans vivant dans les pays occidentaux. Le Royaume-Uni a notamment été durement touché par le terrorisme ces dernières semaines. Le 22 mai dernier, un kamikaze s'est fait exploser à la sortie du concert d'Ariana Grande à Manchester, faisant 22 morts et 116 blessés. 2 semaines plus tard, le 3 juin, une voiture-bélier fonce dans la foule sur le London Bridge de la capitale, puis 3 terroristes s'attaquent au couteau à la foule, faisant 8 morts dont 3 Français et 48 blessés.

"Les terroristes n'ont pas de religion"

Des actes ignobles perpétrés par des musulmans britanniques que les imams londoniens ont condamné lors d'une manifestation mercredi. Une centaine d'entre eux se sont réunis sur le London Bridge pour dénoncer la terreur et ses auteurs : "Attaquer Londres, Manchester ou ailleurs en Grande-Bretagne, c'est nous attaquer tous" a déclaré l'imam de Leeds, Qari Asim, qui a pris la parole en premier. "Nos imams refusent absolument le carnage de ces terroristes de Manchester et ici à Londres. Ceux qui ont perpétré ces attaques ont des noms musulmans, mais leurs agissements violents ne viennent pas de l'islam, ils ne sont pas des musulmans. Les terroristes n'ont pas de religion", a ajouté une étudiante. Ils ont également annoncé qu'ils ne pratiqueraient pas les rites funéraires musulmans sur les terroristes, et qu'ils "ne seront pas enterrés parmi les musulmans non plus".

 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people