Divers

Attaque à Londres devant une mosquée : l'arrestation musclée du suspect en vidéo

Attaque à Londres devant une mosquée : l'arrestation musclée du suspect en vidéo

Dans la nuit de dimanche 18 juin à lundi 19 juin, une camionnette a foncé sur la petite foule qui sortait de la mosquée de Finsbury Park à Londres. Le conducteur a été arrêté par les fidèles eux-mêmes avant l'intervention des forces de l'ordre. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Depuis plusieurs semaines, la Grande-Bretagne est plongée dans un tourbillon de drames qui ne semble pas vouloir s’arrêter. La série noire a commencé le 22 mai dernier à Manchester alors qu’un homme s’est fait exploser à la sortie d’un concert de la chanteuse Ariana Grande, l’explosion a fait 22 morts. Quelques semaines plus tard, la sanglante entreprise de Daesh s’empare du cœur de Londres le samedi 3 juin dans la soirée. Trois hommes à bord d’une camionnette ont foncé dans la foule amassée sur le London Bridge avant d’attaquer des passants au couteau. Sept personnes ont perdu la vie ce soir-là. Plus récemment, c’est l’incendie spectaculaire d’un immeuble survenu dans la nuit du 13 juin dans le centre de Londres qui a fait 78 morts, le bilan pouvant encore s’alourdir au fil des jours. Alors que la Grande-Bretagne est encore à terre, tentant tant bien que mal de se relever, un nouvelle tragédie est survenue.

Nouvelle attaque à Londres

Dans la nuit du dimanche 18 juin, aux alentours de minuit, une camionnette est venue intentionnellement percuter des fidèles qui sortaient de la mosquée de Finsbury Park à Londres. Un homme a été prononcé mort sur les lieux de l’attaque, la cause du décès reste à déterminer, tandis que huit blessés ont été très vite conduits à l’hôpital selon la police. C’est le site du "Daily Mail" qui a rendu publiques des images où l’on peut voir certains fidèles de la mosquée maîtriser eux-mêmes le conducteur. L’homme âge de 48 ans aurait crié : "Je vais tuer tous les musulmans !" Pendant que les hommes étaient sur lui, il n’a pas hésité à leur dire "Tuez-moi !" Il a été arrêté et emmené à l’hôpital par précaution. À sa sortie, il sera placé en garde à vue.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people