Divers

Argenteuil : Violents affrontements après la mort d’un jeune à moto (Vidéo)

Argenteuil : Violents affrontements après la mort d’un jeune à moto (Vidéo)

La ville d’Argenteuil a connu une nuit très agitée il y a quelques heures. Au lendemain de la mort d’un homme de 18 ans dans un accident de moto, les forces de l’ordre ont eu de violents affrontements avec des jeunes d’un quartier. Des images à découvrir sur Non Stop Zapping.

Après plusieurs semaines de confinement, la ville d’Argenteuil a de nouveau été le théâtre de vives tensions entre les forces de l’ordre et des jeunes ce dimanche 17 mai. Pendant plusieurs heures, des abribus ont été saccagés, des poubelles ont été incendiées et mises au milieu des routes et les policiers ont dû faire usage des lacrymogènes pour disperser des petits groupes d’habitants. Nos confrères du Parisien ont précisé que "des feux ont été allumés rue de la Berionne, et des tirs de mortiers lancés en direction des forces de l'ordre, présentes en nombre dans le quartier et appuyées par hélicoptère survolant la zone, qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène. L'arrêt de bus Berionne a été incendié". Ce n’est que vers minuit que le calme est revenu.

La police responsable de la mort d’un jeune de 18 ans ?

Ces affrontements surviennent alors qu’un jeune homme de 18 ans est mort ce samedi 16 mai dans un accident de moto à proximité d’une voiture de police. Au moment de l’accident, une équipe de la BAC circulait dans ce quartier pavillonnaire où les affrontements ont eu lieu par la suite et l’équipe a croisé le jeune homme. Toutefois, la police assure qu’il n’y a eu aucune tentative de contrôle ou d’interpellation : "Les policiers n’avaient ni gyrophare ni pare-soleil de police et ne comptaient pas le contrôler mais peut-être que le jeune homme les a identifiés et a paniqué". Le jeune homme aurait paniqué à la vue des policiers et aurait perdu le contrôle de sa moto, percutant deux véhicules stationnés et un poteau. La famille de la jeune victime de son côté accuse la police d’être responsable de l’accident. Le parquet de Pontoise a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de l’accident.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people