Divers

Angleterre : des milliers d'acheteurs campent devant les magasins pour le Boxing Day (vidéo)

Angleterre : des milliers d'acheteurs campent devant les magasins pour le Boxing Day (vidéo)

Ce mercredi 26 décembre marque un nouveau Boxing Day et donc, de nouvelles soldes. En Angleterre, ce sont donc des milliers d'acheteurs qui ont décidé de s'installer devant leurs boutiques préférées dans l'espoir de trouver les meilleures aubaines. Des images à retrouver sur Non Stop Zapping.

En novembre, les Américains célèbrent le Black Friday (ou le "vendredi fou", selon certains, ndlr). Au lendemain de Thanksgiving, jour durant lequel les Américains expriment leur gratitude pour tout ce qu'il possède, les acheteurs d'outre-Atlantique n'ont donc pas dérogé à la règle, vendredi 23 novembre dernier. Ainsi, tous se sont rués sur chez leurs enseignes de prédilection pour ce grand jour de soldes qui vire souvent au cauchemar. Le 24 novembre 2017, plusieurs femmes l'avaient prouvé, lorsqu'elles ont été filmées en pleine bagarre. Les échauffourées avaient même été imitées par d'autres clients de la galerie de Riverchase, là où ont eu lieu les faits. Deux ans plus tôt, une autre altercation suscitait la polémique, lorsqu'une femme arrachait un jouet des mains d'un enfant.

Plus de 4 milliards de livres de dépenses

Et si le Black Friday est une coutume aux Etats-Unis, il est souvent comparé au Boxing Day, beaucoup plus populaire au Royaume Uni. La date officielle de ce jour européen placé sous le signe des soldes ? Le 26 décembre. C'est donc ce mercredi que des milliers d'acheteurs britanniques ont campé, dès le petit matin, devant les grandes enseignes dans l'espoir de tomber sur les meilleurs deals de l'année. Résultat, les boutiques de Newcastle, Cardiff, Manchester et Birmingham ont donc été confrontées à des queues interminables même avant l'aube. A Londres, dès dix heures du matin, le Daily Mail a recensé 50 000 acheteurs. Le journal britannique a d'ailleurs annoncé, ce mercredi 26 décembre, que ce sont au total 4,75 milliards de livres Sterling qui ont été récoltés. Plus de 3 milliards en boutique et 1,04 milliard en ligne, d'après nos confrères outre-Manche. En 2017, les experts avaient pourtant prédit que les British ne dépenseraient pas moins de 4,46 milliards de livres, cette année. De quoi faire de l'ombre au vendredi noir des US.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people