Divers

Albert de Monaco a 59 ans : sa chute en bobsleigh aux JO de 2002 (vidéo)

Albert de Monaco a 59 ans : sa chute en bobsleigh aux JO de 2002 (vidéo)

Aujourd’hui, c’est un anniversaire royal que nous fêtons. Ce mardi 14 mars, Albert de Monaco célèbre ses 59 ans d'existence. Pour l'occasion, Non Stop Zapping vous propose de revoir la chute mythique du Prince de la Principauté, à la tête du pays depuis déjà douze années, en bobsleigh aux Jeux Olympiques d'Hiver de 2002 à Salt Lake City.

Si vous êtes sur la côte d'Azur, sachez que c'est à Monaco qu'il faut être aujourd'hui. Ce mardi 14 mars, les habitants de la principauté vont pouvoir célébrer les 59 années du Prince Albert II. Et pour l’occasion, Non Stop Zapping a voulu rendre hommage à la famille princière la plus sportive du globe. Entre l’arrière-grand-père, son oncle et sa femme, championne de natation en Afrique du Sud, n’oublions pas que le prince Albert est aussi un compétiteur. Et pas n'importe lequel. Entre l’athlétisme, l’escrime ou la natation, le prince a choisi un sport un peu moins médiatique : le bobsleigh. Et si votre seule référence est celle des Rasta Rockett, sachez que c’est aussi une discipline Olympique. Le principe : un concours de vitesse entre des équipes de deux ou quatre athlètes dans un engin ressemblant à une luge améliorée glissant sur des pistes glacées. 

La chute qui conclut ses derniers Jeux Olympiques

Technique, vitesse, solidarité, les sensations plaisent aux Princes qui dès 1988 participe à ses premiers JO en tant qu’athlète monégasque. Après quatre participations aux Jeux Olympiques d’Hiver (1988, 1992, 1994 et 1998), c’est lors de sa cinquième compétition que le Prince Albert II nous a offert une séquence qui alimente encore les bêtisiers.

C’est en 2002 à Salt Lake City, que le prince et son équipe ont fait une chute qui marquera les esprits. Dans une interview accordée à Paris Match, le Prince Albert revient sur cette déconvenue : "Je suis arrivée en retard à la piste à cause d’un engagement en tant que membre du CIO. J’avais essayé de l’éviter mais on m’avait dit que ma présence était indispensable. Bref, je n’ai pas pu me concentrer correctement, et ce qui devait arriver arriva : nous avons fait une chute. Ce n’était pas ma première chute, mais quand cela arrive aux JO, avec les caméras braquées sur vous, c’est une autre histoire …" Pour la petite histoire, l’équipe du Prince Albert a réussi à se remettre sur les rails, et a continué la course. Ils ont même réussi à échapper à la dernière place. 

Par Emilie Roze

Réagissez à l'actu people