Divers

Airbus fête ses 50 ans : Boeing lui souhaite un joyeux anniversaire (vidéo)

Airbus fête ses 50 ans : Boeing lui souhaite un joyeux anniversaire (vidéo)

Ce mercredi 29 mai sur Twitter, la société Boeing a adressé au constructeur Airbus un message en différentes langues pour lui souhaiter un joyeux 50e anniversaire. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Chez les constructeurs aéronautiques, il n'est pas question de faire de concurrence déloyale. Tandis que la société Airbus fêtait ses 50 années d'existence, l'entreprise Boeing a dévoilé ce mercredi 29 mai une vidéo pour le moins inattendu. En effet sur son compte Twitter, le constructeur américain d'avions a décidé de partager un message filmé dans lequel les membres de son équipe du monde entier souhaitent un joyeux anniversaire à la marque rivale. Canada, Corée et même France, des employés du constructeur de différents pays ont adressé leurs amitiés à leur concurrent. Pour ce montage de moins d'une minute, les deux groupes semblent entretenir de vrais liens. Pourtant, derrière ces grands sourires de façade, le géant Outre-Atlantique et son confrère Européen ne sont pas si proches.

Boeing cherche-t-il à redorer son blason ?

Lors des conférences de presse, il n'est en effet pas rare de voir ces deux entreprises s'envoyer des piques. Au tribunal, Boeing et Airbus se sont déjà également mutuellement accusés d'avoir bénéficié de subventions illégales. Le temps d'une vidéo, les deux géants qui se partagent le marché mondial de l'aviation commerciale mettent ainsi de côté leurs différends, en toute courtoisie. Si l'opération de communication semble séduire les internautes, qui applaudissent le "geste" très "classe" qui est fait entre ces deux sociétés qui "ne peuvent pas progresser l'une sans l'autre", celle-ci semble aussi intéressée. Actuellement, le constructeur aéronautique américain est en pleine tourmente à cause de ses deux crashs consécutifs du Boeing 737 MAX, qui ont fait perdre la vie à 346 personnes en mars dernier.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people