Divers

Affaire Daval : La procureure de Besançon dénonce une "folie médiatique" (vidéo)

Affaire Daval : La procureure de Besançon dénonce une "folie médiatique" (vidéo)

Comme le rapporte LCI, jeudi 1er février, Edwige Roux-Morizot, la procureure de Besançon, a tenu un point presse pour un recadrage et a dénoncé "la folie médiatique" qui règne autour de l'affaire du meurtre d'Alexia Daval. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

C'est une affaire qui a pris des allures de polar glauque et inquiétant. Depuis son interpellation et ses aveux, Jonathann Daval intrigue autant qu'il stupéfait et l'affaire du meurtre d'Alexia Daval occupe toute la place sur la scène nationale. Autour du dossier, avocats et même ministres y vont de leurs déclarations chocs, ce qui ne plait pas à tout le monde. Jeudi 1er février, la procureure de Besançon a convoqué la presse pour un recadrage en bonne et due forme. Face aux journalistes, Edwige Roux-Morizot regrette la tournure des évènements et évoque les nombreuses violations du secret de l'instruction. Si Jonathann Daval est passé aux aveux, la procureure rappelle le principe de présomption d'innocence et incite vivement à le respecter dorénavant. Le ton se veut sec et le discours est clair : la justice doit "reprendre la place qui est la sienne". Enfin, Edwige Roux-Morizot a clôturé la rencontre en honorant la mémoire d'Alexia Daval, seule véritable victime dans cette affaire, "que l'on salit, chaque jour un peu plus" selon la procureure de Besançon.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people