Divers

13 novembre : François Hollande revient sur les attentats et sa décision qui a "sauvé des vies" (Vidéo)

13 novembre : François Hollande revient sur les attentats et sa décision qui a "sauvé des vies" (Vidéo)

Présent sur le plateau de "Vivement Dimanche", François Hollande est revenu sur les terribles attentats du 13 novembre 2015. Des images à retrouver sur Non Stop Zapping.

Pour sa première apparition à la télé depuis la fin de son mandat, François Hollande s’est rendu chez Michel Drucker dans "Vivement Dimanche". Et l’ancien président est revenu sur les terribles attentats du 13 novembre 2015. Ce jour-là, François Hollande était au Stade de France pour assister à France-Allemagne. "Quand claque la première détonation, nous ne savons pas si c'est un attentat et il faut que j'entende une deuxième pour avoir le doute, et rapidement la certitude, que nous sommes devant une attaque terroriste", raconte-t-il avant d’ajouter : "Toute mon attention, c'est de ne pas créer une panique au Stade de France et je donne donc la consigne de ne pas bouger, que personne ne puisse laisser croire que nous avons un risque pour tout le public qui est au Stade de France. Vous imaginez si à un moment la panique avait saisi le public, si les joueurs s'étaient arrêtés, c'était peut-être d'ailleurs l'intention des terroristes, ce que ça aurait pu avoir comme conséquences."

"Ce sont des images qui ne s'effaceront jamais"

"Je crois que nous avons ce jour-là, ce moment-là, cet instant-là en prenant cette décision de rester, sûrement sauver des vies." Puis, François Hollande se remémore son arrivée au Bataclan. "Je ne suis pas rentré, car je considérais que ce n'était pas ma place mais celle des soignants (...) mais j'ai été à la porte du Bataclan et j'ai vu sortir des femmes, des hommes, hagards, j'ai vu la détresse, la peur, le soulagement (...), ce sont des images qui ne s'effaceront jamais, la responsabilité qui devait être la mienne : assurer la cohésion nationale, décider une intervention en Syrie et en Irak."

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people