Cinéma

Yvan Attal "obsédé" par les juifs dans la bande-annonce délirante du film "Ils sont partout" (Vidéo)

   / 4  
Yvan Attal
1
Yvan Attal "obsédé" par les juifs dans la bande-annonce du film Ils sont partout (Vidéo)
Benoît Poelvoorde dans
2
Benoît Poelvoorde dans "Ils sont partout"
François Damiens dans
3
François Damiens dans "Ils sont partout"
Denis Podalydès dans
4
Denis Podalydès dans "Ils sont partout"

Alors que le film d’Yvan Attal "Ils sont partout" ne sortira dans les salles que le 1er juin prochain, la bande-annonce officielle vient d’être dévoilée. Pour rappel, ce long-métrage traite avec humour des clichés sur les personnes de confessions juives. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Plusieurs fois dans les médias, Yvan Attal s’est inquiété de la montée de l’antisémitisme en France. Et pour contrer cela, l’acteur franco-israélien a souhaité faire un film qui traite des clichés sur les personnes de confessions juives avec humour. Ainsi est né "Ils sont partout" avec un casting cinq étoiles. Dans une interview au "Film Français", le réalisateur a expliqué que Catherine Frot et Benoit Poelvoorde joueront deux leaders d’extrême-droite. Grégory Gadebois et Denis Podalydès camperont deux personnages talmudistes. Gilles Lellouche sera un agent du Mossad, alors que le Belge François Damiens sera dans la peau d’un habitant de Drancy, exaspéré par les juifs et la Shoah. Dany Boon et la compagne d’Yvan Attal, Charlotte Gainsbourg, font également partie de cet ambitieux projet.

Yvan Attal utilise l’humour pour faire passer son message

La bande-annonce, qui vient d'être dévoilée, débute par un Yvan Attal lors d’une séance de spy qui raconte que sa femme le trouve "totalement obsédé" par les Juifs. Cela va ainsi servir de fil rouge à plusieurs histoires traitant de clichés "antisémites".  "On ne choisit pas son sujet c’est lui qui vous choisit. Il s’est imposé à moi malheureusement quelques années plus tard. Avec Mérah et Halimi... Avant Janvier 2015. La colère est montée. Celle de ne pas être assez entendu, celle de ne pas se sentir un Français comme les autres. Donc j’ai eu envie d’en parler, mais la parole je ne pouvais la prendre qu’au cinéma. Il était temps à 50 ans de faire un film pour parler de quelque chose qui me tenait réellement à cœur !", a expliqué Yvan Attal au site "Allociné". 


Découvrez la bande annonce '"Ils sont partout"' par Europe1fr

Réagissez à l'actu people