Cinéma

Woody Allen accusé d’agression sexuelle, des militantes Femen perturbent son concert (Vidéo)

Woody Allen accusé d’agression sexuelle, des militantes Femen perturbent son concert (Vidéo)

Woddy Allen pensait passer une bonne soirée au côté du New-Orleans Ensemble en Allemagne, pourtant, son concert de jazz a été perturbé par des militantes Femen. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur le site Non Stop Zapping.

Le mardi 11 juillet dernier, un concert de Woody Allen a été perturbé par une étrange scène. Alors qu’il donnait un concert avec le New-Orleans Ensemble à la Philharmonie de l’Elbe, à Hambourg, en Allemagne, deux militantes Femen sont montées sur scène pour perturber la prestation. Personne ne semble avoir oublié les accusations d’agression sexuelle de la fille adoptive du cinéaste à l’encontre de Woddy Allen. Jusqu’à présent, les juges affirment que ces accusations sont "non concluantes", mais de nombreuses personnes prennent la défense de Dylan Farrow, la victime. Le fils de Woody Allen n’hésite pas à accuser son père dans des lettres ouvertes ; ce qui ne fait que relancer l’affaire. En plein concert, des militantes Femen sont ainsi montées sur scène seins nues pour dénoncer la "culture du silence" et Non Stop Zapping vous dévoile les images.

"Allen n’est pas seulement ce charmant cinéaste névrosé"

Les chefs d’État du monde entier étaient nombreux à se rendre en début de semaine en Allemagne pour assister au G20. Tandis que certaines personnes militent contre la politique de Donald Trump, d’autres profitaient de la présence de Woddy Allen sur scène pour se faire entendre. Le cinéaste est un passionné de musique et clarinettiste de jazz. Deux militantes Femen sont ainsi montées sur scène 20 minutes après le début du concert. Sur leur poitrine découverte, ces dernières avaient écrit les paroles de Dylan Farrow. "Elles ont rappelé au monde et aux amateurs de jazz qu’Allen n’est pas seulement ce charmant cinéaste névrosé, musicien et acteur", est-il possible de lire sur le compte Facebook de ce mouvement. Ce geste militant n’a pas semblé plaire aux amateurs présents dans la salle qui ont hué les deux femmes. Pendant la compagne présidentielle 2017, les militantes Femen avaient perturbé certains bureaux de vote et Marine Le Pen était leur principale cible.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people