Cinéma

Pretty Woman : Les jambes de Julia Roberts ont été doublées (vidéo)

Pretty Woman : Les jambes de Julia Roberts ont été doublées (vidéo)

Devenue une star planétaire grâce à son rôle mythique dans Pretty Woman, Julia Roberts doit en partie sa célébrité à une doublure. Dans la peau d’une splendide prostituée, l’actrice conquiert en effet notamment le public grâce à ses interminables jambes. Sauf que ce ne sont pas les siennes. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

1990, Julia Roberts n’est alors pas encore l’icône qu’elle deviendra quelques mois plus tard. Âgée de 33 ans, la comédienne a fait quelques apparitions dans des téléfilms américains et dans quelques spots publicitaires. Récompensée par le Golden Globe du meilleur second rôle féminin l’année précédente pour son rôle dans Potin de femme, Julia Roberts va connaître la consécration et accèdera au statut de star grâce à Pretty Woman. La comédie dramatique de Gary Marshall dans laquelle elle donne la réplique à Richard Gere va catapulter la jeune actrice sur le devant de la scène en même temps qu’elle lui permettra d’empocher un joli petit pactole grâce aux 463 millions de dollars de recettes engendrés par le film.

Julia Roberts a eu recours à une doublure dans Pretty Woman

Mais ce qui est moins connu dans l’histoire de l’envol de la carrière de Julia Roberts, c’est que la comédienne le doit en partie à une illustre inconnue. Si elle parvient à charmer le public du monde entier dans la peau d’une attendrissante prostituée, Julia Roberts le doit aussi surtout à son incroyable physique : sourire ravageur, bouche affriolante, yeux charmeurs et ... jambes interminables vont faire la légende de Julia Roberts. Sauf que ces jambes, ce ne sont pas les siennes. Les producteurs ont en effet eu recours à une doublure, le mannequin Shelley Michelle qui a également doublé Kim Basinger dans J’ai épouse une extra-terrestre. Une illustre inconnue à qui Julia Roberts doit donc en partie sa phénoménale carrière.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people