Cinéma

Thé ou Café : Stéphane De Groodt se livre sur son enfance difficile, "j’étais inconfortable dans ma tête" (Vidéo)

Thé ou Café : Stéphane De Groodt se livre sur son enfance difficile, "j’étais inconfortable dans ma tête" (Vidéo)

Stéphane De Groodt était ce samedi matin l’invité de Catherine Ceylac dans "Thé ou Café" sur "France 2". Le comédien et humoriste est venu présenter son dernier film "Paris-Willouby". Et il en a profité pour se livrer sur son enfance qui a été un long chemin de croix. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Alors qu’il avait épousé une carrière de pilote de course durant quinze ans, Stéphane De Groodt a décidé de tout plaquer pour se lancer dans la comédie. En France, il s’est surtout fait connaître grâce à la série diffusé sur "TF1", "Mes amis, mes amours, mes emmerdes", dans laquelle il joue le rôle de François Kleber. Puis, c’est avec ses chroniques dans le "Supplément" de "Canal +" et présenté à l'époque par Maïtena Biraben qu’il a diverti les téléspectateurs. Et alors qu’il sera à l’affiche le 20 janvier prochain du film Paris-Willouby au côté d’Alex Lutz, Stéphane De Groodt était l’invité ce samedi matin de Catherine Ceylac dans "Thé ou Café" sur "France 2". L’occasion pour l'artiste de remercier ses parents. "Je leur dois beaucoup d’amour. Pour avancer dans ce métier, il faut avoir confiance en soi, il faut s’aimer, il faut avoir conscience de ses forces et de ses faiblesses et je pense que l’amour que j’ai reçu de mes parents a été cet atout-là qui m’a aidé énormément"

"J’étais très gros"

Puis, Stéphane De Groodt s’est livré sur son enfance difficile, lui qui se sentait mal dans sa peau. "Je vivais dans un univers confortable niveau matériel mais moi j’étais assez inconfortable par rapport à ce que j’étais. J’étais très gros, donc j’étais très inconfortable dans mon corps du coup dans ma tête", a-t-il avoué avant que Catherine Ceyla n’intervienne : "Vous dites j’étais gros, solitaire, dyslexique, et même cancre. Ça fait beaucoup pour un seul homme". Ce à quoi il a répondu par : "Ça fait beaucoup pour se remuer, se lever et se dire qu’en fait si on nourrit pleins de rêves, ça ne sert à rien si ça reste dans une boîte" rajoute-t-il. "Donc j’ai ouvert la boîte et j’ai voulu m’évader à travers toutes les envies que j’avais. (…) Je suis boulimique. C’est pour cela que j’étais gros. Mais je suis boulimique de tout, de la vie, j’ai envie de tout faire".

Réagissez à l'actu people