Cinéma

Le Gros Journal : Vincent Cassel pousse un coup de gueule contre la polémique sur le burkini (vidéo)

   / 4  
Vincent Cassel : Son coup de gueule contre la polémique autour du burkini
1
Vincent Cassel : Son coup de gueule contre la polémique autour du burkini
Vincent Cassel était le premier invité du Gros Journal de Canal+ lundi soir
2
Vincent Cassel était le premier invité du Gros Journal de Canal+ lundi soir
Le comédien a répondu aux questions de Mouloud Achour
3
Le comédien a répondu aux questions de Mouloud Achour
Vincent Cassel a poussé un petit coup de gueule contre la polémique du burkini
4
Vincent Cassel a poussé un petit coup de gueule contre la polémique du burkini

Vincent Cassel était lundi soir le premier invité du Gros Journal, la toute nouvelle émission de Mouloud Achour sur Canal+. L'acteur français est revenu sur certains sujets chauds de l'actualité et a notamment poussé un gros coup de gueule contre la polémique sur le burkini. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Décidément la polémique sur le burkini n'a pas fini de faire parler. Fin août Nicolas Sarkozy appelait à un changement de la Constitution pour le faire interdire : "On l'a changée une petite trentaine de fois, ce n'est pas gênant. La question qui est posée: est-ce que c'est la société qui s'adapte au droit, ou le droit à la société ?" s'interrogeait l'ancien président de la République. Des propos qui répondaient à la position adoptée quelques jours plus tôt par François Hollande : "En France aussi c'est le grand enjeu, la vie en commun. Ce qui suppose des règles et le respect des règles. Ce qui suppose aussi que chacun se conforme aux règles et qu'il n'y ait ni provocation, ni stigmatisation".

"J'ai un peu l'impression qu'on se fait enfumer"

Et ce lundi, pour la première du Gros Journal de Mouloud Achour diffusé sur Canal+, Vincent Cassel a été invité par l'animateur a réagir à cette polémique. Et pour lui, le débat autour du burkini n'est qu'un moyen de faire oublier à la population les vrais problèmes : "Déjà burkini on dirait une vanne... Moi j'ai un peu l'impression qu'on se fait enfumer encore avec cette histoire. On nous dit ça comme si c'était le truc le plus important du moment alors que finalement, réellement, ce n'est pas le vrai problème. Concrètement, une combinaison de surf, un burkini... Je ne vois pas... Tant que le visage est libre, qu'on reconnaît les gens, qu'il y a un moyen de communiquer... Je ne vois pas en quoi ça gêne réellement aujourd'hui".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people