Cinéma

Kev Adams : "Ça fait six ans que je me réveille avec la frousse"

Kev Adams : "Ça fait six ans que je me réveille avec la frousse"

Bientôt de retour sur les écrans de cinéma dans le film "Les nouvelles aventures d'Aladin", Kev Adams est en ce moment en pleine promotion pour le dernier long-métrage d'Arthur Benzaquen. Invité dans l'émission Sortez du cadre de Nikos Aliagas sur Europe 1, le jeune humoriste s'est confié sur son parcours, ses projets mais aussi ses craintes.

En quelques années, Kev Adams a connu un succès fulgurant. Entre sa série SODA et son one-man show, le jeune humoriste a réussi à devenir l'un des comiques préféré des Français à seulement 24 ans. La réussite de Kev Adams est en tout cas une belle revanche sur son enfance qui a été compliquée pour lui comme il l'a confié dans une interviex pour Paris Match : "J'étais un enfant renfermé, obnubilé par ses kilos en trop, je n'étais pas du tout la même personne que celle que je suis aujourd'hui". Aujourd'hui, Kev Adams a sur prendre sa revanche : "Je me bats pour apporter à ma mère et à mes frères tout ce dont ils ont besoin. J'ai pris ma famille sous mon aile".

 

"J'ai été élevé par des gens qui ont grave les pieds sur terre"

 

Invité sur Europe 1 dans l'émission de Nikos Aliagas, "Sortez du cadre", Kev Adams a dû répondre à l'animateur sur ce qu'il a appris en six années de carrière : "J'ai appris beaucoup de choses. Toujours savoir que rien n'est acquis et se réveiller tous les matins en disant 'je repars à zéro'. Si on se réveille un matin en disant 'c'est bon je suis au top, tout le monde me kiffe, tout le monde me veut dans les films', c'est le moment où malheureusement tout s'arrête".

 

Le jeune humoriste s'est ensuite confié sur sa plus grande peur : "Moi, ça fait six ans que je me réveille avec la frousse. En me disant 'tu crois qu'un jour ils vont dire mais c'est un escroc ce mec, on s'en fout, pourquoi on l'aimait bien ?'. C'est bon signe en même temps j'ai été élevé par des gens qui ont grave les pieds sur terre. J'ai une mère qui ne réalise toujours pas ce qu'il se passe et qui me dit 'tu peux toujours te réinscrire à la fac' !".

Réagissez à l'actu people