Cinéma

Johnny Depp méconnaissable, son étonnante transformation en Donald Trump (Vidéo)

Johnny Depp méconnaissable, son étonnante transformation en Donald Trump (Vidéo)

Alors que Donald Trump savoure depuis mardi sa victoire à la primaire républicaine du New Hampshire, Johnny Depp a décidé de revêtir les habits du candidat milliardaire. En effet, dans une vidéo parodique publiée sur le site satirique américain "Funny or Die", l’ex de Vanessa Paradis, totalement méconnaissable, reprend le rôle du magnant de l’immobilier. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Mardi soir, Donald Trump a remporté la victoire dans la primaire républicaine du New Hampshire en empochant 34% des voix, selon des résultats partiels, loin devant ses rivaux John Kasich (16%) Ted Cruz (12%), Jeb Bush (11%) Marco (11%). Et comme à son habitude, le candidat milliardaire a fait parler son arrogance lors de son discours.  "Je vais être le meilleur président que Dieu ait jamais créé ! (…) On va redonner la grandeur à notre pays avec les bonnes vieilles méthodes. On va passer de bons contrats commerciaux. On va reconstruire notre armée, elle sera grande, forte, puissante au point que personne ne va venir nous provoquer". Et c’est justement en reprenant l’arrogance et l’égo du candidat que le site satirique américain, "Funny or Die", a réalisé une parodie très décaléé intitulée  "Donald Trump’s The Art of The Deal : The Movie" (Donald Trump : L’Art de la négociation, le film).

Johnny Depp ridiculise Donald Trump

Et pour donner un peu plus de résonnance à ce court-métrage, le site s’est attaché les services de Johnny Depp. Et il faut dire qu’il est totalement méconnaissable bouffi et avec un postiche blond sur la tête. Ce projet, qui était resté secret, a été mis en ligne juste après la victoire de Donald Trump dans le New Hampshire. Selon la parodie, il s’agit d’un trailer tiré d’un moyen-métrage d’une durée de cinquante minutes et qui est une adaptation du livre de Donald Trump, "The Art of The Deal", publié en 1987. Et histoire de se moquer un peu plus du magnat de l’immobilier, les réalisateurs ont crédité Donald Trump de scénariste du film, réalisateur, producteur et auteur de la musique. On vous laisse savourer.

 

Réagissez à l'actu people