Cinéma

"Jack" n’aurait pas pu survivre dans Titanic, James Cameron est catégorique (Vidéo)

"Jack" n’aurait pas pu survivre dans Titanic, James Cameron est catégorique (Vidéo)

Cela fait 20 ans que le héros de Titanic, Jack, ne cesse d’émouvoir les spectateurs du film avec son destin tragique. Pour beaucoup, sa mort ne semblait pas inévitable au bon déroulement de l’histoire. Le réalisateur du film, James Cameron a décidé de s’exprimer sur la question. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Les fans du célèbre film Titanic n’ont jamais réussi à accepter la fin tragique imposée par le scénario. Depuis des années, plusieurs autres fins possibles ont été proposées au réalisateur James Cameron par des médias ou des spectateurs qui estiment que le rôle principal, Jack, aurait pu éviter la mort. Dans le film, le personnage incarné par Leonardo Dicaprio, meurt noyé, faute de place sur le radeau de fortune occupé par son âme-sœur Rose, interprétée par Kate Winslet. En 2012, l’émission Mythbusters était allée jusqu’à reconstituer la scène pour prouver qu’il y avait bien de la place pour deux sur le radeau. Mais ces réécritures du scénario ont le don de vraiment agacer James Cameron qui a tenu à éclaircir les choses.

"Votre cerveau est gagné par l’hypothermie"

"Ecoutez, c’est très simple" a-t-il déclaré durant une récente interview avec le Dailybeast, "vous lisez la page 147 du script et il y a marqué ‘Jack descend de l’esquif et lui donne sa place pour qu’elle survive’. C’est aussi simple que cela. Vous pouvez vous lancer dans toutes les post-analyses que vous voulez ". Et revenant sur l’expérience de Mythbusters, l’auteur du scénario a expliqué : "Voilà comment les choses se passent : vous êtes Jack, vous êtes dans une eau à -2°C, votre cerveau est gagné par l’hypothermie". Retirer les gilets de sauvetage pour être plus stable sur l’embarcation "ne marcherait pas. Son meilleur choix était de garder le haut de son corps hors de l’eau et d’espérer être tiré de là par un bateau avant de mourir". En d’autres termes, toutes les excuses sont bonnes pour justifier que la mort de Jack était indispensable au succès de l’histoire d’amour impossible.

Par Amel Chettouf

Réagissez à l'actu people