Cinéma

Gad Elmaleh explique sa relation fusionnelle avec la ville de New York (vidéo)

   / 5  
Gad Elmaleh est
1
Gad Elmaleh est "excité" par New York
L'humoriste joue dans de plus petites salles aux Etats-Unis
2
L'humoriste joue dans de plus petites salles aux Etats-Unis
Il n'hésite pas à se rendre sur les plateaux télé du pays
3
Il n'hésite pas à se rendre sur les plateaux télé du pays
D'après lui, le Maroc est sa mère, la France est sa femme...
4
D'après lui, le Maroc est sa mère, la France est sa femme...
Et New York sa maîtresse...
5
Et New York sa maîtresse...

Gad Elmaleh a accordé une interview à Europe 1. L'humoriste y évoque notamment de manière imagée son amour pour New York. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

En janvier dernier, Gad Elmaleh s'était transformé pour un temps en professeur de français à la télévision américaine. Non Stop Zapping vous montrait cette séquence réalisée dans l’émission "Late Night with Seth Myers" sur NBC. Un mois plus tard, invité sur le plateau de Touche pas à mon poste, l'humoriste avait réagi au licenciement de Julien Lepers par France télévisions et s'était montré particulièrement concerné par la nouvelle.

"C'est-à-dire que New York m'excite énormément"

Star en France, Gad Elmaleh remplit les salles de tout le pays et a décidé de s'attaquer depuis plusieurs années au marché américain. Celui qui improvisait il y a peu une danse en direct depuis Times Square, à New York, s'est une nouvelle fois livré sur les Etats-Unis dans la matinale de Thomas Sotto sur Europe 1.

"C'est un rêve d'enfant. Il y a le fait d'être en Amérique et tout ce que ça comporte comme mythes : Broadway, le music-hall, le stand-up. Et à côté il y a un projet beaucoup plus profond, c'est le défi. Avoir accompli des choses et à un moment donné tout remettre en question et prendre des risques pour retrouver les sensations que j'avais il y a vingt ans quand j'ai commencé la comédie en France, a-t-il expliqué. Je trouve ça très risqué, très intéressant et très très motivant. (...) C'est plus qu'une relation amoureuse. J'ai l'impression que le Maroc c'est ma mère, la France c'est ma femme et New York c'est ma maîtresse. C'est-à-dire que New York m'excite énormément, je peux faire plusieurs choses dans la soirée. J'ai envie d'y revenir. "
 

Réagissez à l'actu people