Cinéma

Festival de Cabourg : Nicolas Bedos primé oublie les gestes barrières (vidéo)

Festival de Cabourg : Nicolas Bedos primé oublie les gestes barrières (vidéo)

Menacé par la pandémie de coronavirus, le Festival de Cabourg a finalement eu lieu dans un format adapté. Et au moment de recevoir son prix, Nicolas Bedos a quelque peu oublié les gestes barrières mais s’en explique au micro de M6.

La crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus a eu de lourdes conséquences sur le milieu de la culture. Les tournages ont été interrompus, les musées fermés, les événements annulés… Menacé, le Festival de Cabourg qui devait initialement se tenir du 10 au 14 juin en Normandie a finalement eu lieu dans un format adapté aux nouvelles règles sanitaires. C’est donc du 29 juin au 1er juillet que se tient le festival qui accueille le premier tapis rouge post confinement. Pour la 34ème édition, la distanciation sociale est respectée tout comme le port du masque de la part des spectateurs et des journalistes. Une situation nouvelle comme le raconte Lambert Wilson dans le "19:45" de M6 : "Quand je vois tout le public avec des masques, c’est assez particulier, j’ai l’impression de vivre une expérience un peu traumatisante". Un son de cloche différent du côté de Nicolas Bedos.

Le réalisateur fait part de son "soulagement"

Afin respecter au mieux les mesures, seul le Normandie enchaîne les diffusions avec un nombre de spectateurs largement réduit. Si les règles sont respectées, Nicolas Bedos a détoné en recevant son prix. Son film "La belle époque" déjà récompensé aux César continue de séduire et a reçu le Swann d’or de la meilleure réalisation. Présent sur scène au côté notamment de son ancienne compagne Doria Tillier, le fils de Guy Bedos a laissé éclater sa joie. On le voit alors embrasser plusieurs personnes. Face aux caméras de la chaîne M6, il explique son attitude. "Il n’y avait pas de provocation dans mon geste, il y avait surtout un soulagement. Un soulagement que ça ait l’air, je touche du bois, de recommencer, les festivités. Ça a l’air d’être comme avant…presque" confie Nicolas Bedos qui s’exprimait pour la première fois depuis le décès de son père.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people