Cinéma

Europe 1 : Omar Sy se sent coupable de son succès, ses confidences chocs ! (Vidéo)

Europe 1 : Omar Sy se sent coupable de son succès, ses confidences chocs ! (Vidéo)

En pleine promotion de son prochain film Chocolat, réalisé par Roschdy Zem, Omar Sy a accordé une interview à Europe 1 ce vendredi 15 janvier. L'occasion pour l'acteur de se confier sur ce personnage atypique qui a vécu au début du siècle dernier, mais aussi de se confier sur son sentiment de culpabilité par rapport à sa célébrité. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Dans Chocolat, dans les salles le 3 février prochain, Omar Sy se glisse dans la peau du célèbre clown Chocolat qui fut le premier artiste noir de la scène française et qui formait un duo inédit avec Footit dans le Paris de la Belle époque. Actuellement en pleine promotion pour le long métrage, Omar Sy enchaîne les interviews, et a notamment rencontré les caméras de Sept à Huit en décembre dernier. A cette occasion, l'acteur a confié qu'il était très heureux de faire revivre Chocolat et de le faire découvrir aux Français. Omar Sy a également avoué qu'il avait peur de retomber dans l'oubli, comme Chocolat à l'époque : "C'est évident que ça va se terminer, d'une manière ou d'une autre. Je le sais depuis que j'ai commencé. C'est pour ça que j'essaie d'en profiter un maximum et d'être heureux et surtout de faire ce que j'ai envie de faire, parce que le jour où je vais me retourner je me dirai "Je n'ai rien gâché. J'ai fait ce que je voulais faire".

 

"Est-ce que je le mérite vraiment ?"

 

Ce vendredi 15 janvier, Omar Sy était invité sur Europe 1. L'acteur est notamment revenu sur ce sentiment de culpabilité que Chocolat avait vécu face à son succès, et qu'il a connu également : "Oui il y a une culpabilité dans le succès. Il y a une question qui vient forcément, c'est 'Pourquoi moi ?' Et ça ça engendre de la culpabilité bien sûr. Je suis passé par cette phase-là quand tout ce qui m'est arrivé est arriver, on en profite on est très heureux mais il y a comme un moment où on s'arrête et on se dit 'Pourquoi moi ? Est-ce que je le mérite vraiment ? Qu'est-ce que je dois en faire ?'". Mais aujourd'hui, ce sentiment est finalement parti : "Aujourd'hui ça y est, j'ai dépassé ça. J'ai un peu grandi. Mais je suis passer par là. Mais je n'ai toujours pas compris pourquoi moi mais en fait j'ai compris qu'il ne fallait pas que je me pose la question, qu'il fallait que je fasse de mon mieux et voilà".  

Réagissez à l'actu people