Cinéma

Diane Kruger étiquetée "jolie fille" au cinéma ? Elle se confie sur ses rôles (vidéo)

Diane Kruger étiquetée "jolie fille" au cinéma ? Elle se confie sur ses rôles (vidéo)

Ce lundi 15 juillet, Diane Kruger s'est confiée à nos confrères de Télématin diffusé sur France 2 et a évoqué sa filmographie riche, qui lui a permis de se mettre dans la peau de nombreux personnages complexes sans se contenter de mettre sa beauté en avant. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Alors qu'elle sera à l'affiche du film "The operative" dès le 24 juillet, Diane Kruger a accordé une interview à nos confrères de Télématin ce lundi 15 juillet sur France 2. Fière de son nouveau premier  rôle, dans lequel elle incarne Rachel une ex-agente du Mossad infiltrée à Téhéran qui disparaît mystérieusement, l'actrice de 43 ans n'a pas manqué de revenir sur son impressionnante filmographie. Mannequin à ses débuts, la magnifique blonde germano-américaine a accepté d'évoquer les rôles qu'elle a pris le soin de choisir et qui ne l'ont pas étiquetée "jolie fille" pour autant. Précisant que la France et l'Allemagne sont les pays qui lui ont "offert les plus beaux rôles" de sa carrière, Diane Kruger affirme : "C'est sûr que ce n'était pas toujours évident de ne pas rentrer vraiment dans une case".

Une beauté qui lui a "des fois joué des tours"

En couple avec Norman Reedus la star de "The Walking Dead", celle qui a partagé la vie de Guillaume Canet il y a plusieurs années poursuit : "Des fois c'est un avantage parce qu'on ne m'attendait pas forcément dans certaines familles du cinéma et des fois je pense que ça m'a joué des tours…" Naviguant avec facilité d'un registre cinématographique à un autre, Diane Kruger a en tout cas prouvé la qualité de son jeu d'acteur depuis son premier rôle dans le thriller "The piano player", sorti en 2002. "Finalement ça s'est fait un peu seul", conclut face caméra la sublime comédienne qui a joué dans "Bienvenue à Marwen", "Les garçons et Guillaume, à table !", "Inglorious Basterds" ou encore "Mr. Nobody".

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people