Cinéma

Diane Kruger a 41 ans : De ses premiers rôles à sa consécration à Cannes, retour sur ses rôles marquants (Vidéo)

Diane Kruger a 41 ans : De ses premiers rôles à sa consécration à Cannes, retour sur ses rôles marquants (Vidéo)

Diane Kruger fête ses 41 ans ce samedi 15 juillet. Non Stop Zapping revient sur son impressionnant parcours, entre l’Allemagne et la France, de ses premiers films jusqu’à sa consécration en 2017 pour son rôle dans ‘’In The Fade’’.

Joyeux Anniversaire Diane Kruger ! La plus française des Allemandes fête ses 41 ans ce samedi 15 juillet. Mannequin dès ses 16 ans, c’est à Paris qu’elle entame sa carrière et pose pour les plus grands créateurs, avant d’être repéré par un réalisateur français. Découverte en 2001 aux côtés de Dennis Hopper et Christophe Lambert dans "The Piano Player", elle enchaînera ensuite les rôles dans des productions françaises, puis internationales. Sa carrière décole en 2002 avec "Mon Idole" de Guillaume Canet et une scène, devenue culte, où la jeune actrice s’expose entièrement nue. En deux ans à peine, elle lance sa carrière à l’international. Outre-Atlantique, elle décroche le rôle d’Helen dans la superproduction "Troie" aux côtés d’Orlando Bloom et Brad Pitt. Devenue une icône mondiale, elle tiendra également un rôle remarqué dans Inglorious Basterds, de Quentin Tarantino. Amoureuse de la France, elle continuera à jouer dans des comédies françaises, notamment auprès de Dany Boon dans "Un plan parfait".

Diane Kruger consacrée à Cannes

Mais il faudra à Diane Kruger être patiente avant que son travail ne soit récompensé. Lauréate de plusieurs prix, notamment de meilleure actrice dans un drame de guerre pour son rôle dans Inglorious Basterds, c’est auprès de son pays d’origine qu’elle connaîtra la gloire. Dans "In the fade", de Fatih Akin, Diane Kruger joue – en allemand – le rôle d’une mère de famille qui perd brutalement son mari et son fils dans un attentat terroriste. L’interprétation, très difficile, d’une mère et d’une femme brisée par la perte de sa famille menant un combat pour obtenir justice et vengeance a bouleversé l’actrice. Dans un contexte où le terrorisme frappe tous les pays du monde, le rôle interprété par Diane Kruger a pris une dimension particulière. La justesse de son jeu, saluée par la critique, a valu à l’actrice la reconnaissance de ses pairs et le prix d’interprétation féminine à Cannes, en 2017.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people