Cinéma

Catherine Deneuve : l’actrice recadre sèchement une journaliste à la Berlinale (vidéo)

Catherine Deneuve : l’actrice recadre sèchement une journaliste à la Berlinale (vidéo)

La comédienne de 73 ans a dû faire face à une remarque désagréable d’une journaliste après la projection de son prochain film, "Sage femme". Catherine Deneuve a recadré son interlocutrice avec intelligence devant l’équipe du long-métrage. Non Stop Zapping vous en dit plus.

C’est ce qui s’appelle avoir de la répartie. En pleine conférence de presse de son prochain film "Sage Femme" réalisé par Martin Provost – en salles les 22 mars prochain – Catherine Deneuve a eu droit à une remarque assez désobligeante de la part d’une journaliste présente dans la salle. "Le film n’est pas vraiment un chef d’œuvre. Et bien évidemment, votre jeu ne suffit pas à sauver un mauvais film, pour être honnête.", a lâché la journaliste en anglais avec un certain culot. Face à une telle amorce, l’actrice n’a pas laissé cette dernière étayer son propos et a immédiatement répondu : "Ne dites plus rien, c'est pire !", laissant son interlocutrice sans voix. 

Une leçon de cinéma

Catherine Deneuve a ensuite donné une véritable leçon de cinéma à la professionnelle. "Vous ne savez jamais que vous êtes en train de tourner un chef-d’œuvre. Vous ne savez pas. C'est le temps qui transforme les films en chefs-d’œuvre. Je me souviens lorsqu'avec François Truffaut nous avons tourné ‘La sirène du Mississipi’, les critiques étaient plutôt bonnes et parfois très mauvaises et le film n'a pas marché à sa sortie. Près de 50 ans après, il est considéré comme un chef-d’œuvre", a-t-elle expliqué à juste titre. Pour rappel, le long-métrage "Sage femme" est en Compétition officielle au festival de cinéma allemand. Il raconte l’histoire d’une sage-femme (jouée par Catherine Frot) débordée dont la vie va basculer le jour où l’ancienne maîtresse de son père défunt va réapparaître. Catherine Deneuve partagera également l’affiche avec Mylène Demongeot, Olivier Gourmet ou encore le jeune Quentin Dolmaire.

Par Katia Rimbert

Réagissez à l'actu people