Cinéma

Benoît Poelvoorde furieux : Son coup de gueule contre les portables (vidéo)

Benoît Poelvoorde furieux : Son coup de gueule contre les portables (vidéo)

Dans l'émission "Télématin", diffusée ce lundi 15 avril sur France 2, Benoît Poelvoorde a exprimé sa colère face à l'invasion des téléphones portables. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Avis aux fans de Benoît Poelvoorde, l'acteur sera à l'affiche du film "Raoul Taburin a un secret" dès le 17 avril. Afin de faire sa promotion, le comédien belge a accepté d'accorder une interview à nos confrères de France 2 pour l'émission "Télématin" du lundi 15 avril. Visiblement ravie d'avoir accepté ce rôle, la star du "Tout nouveau testament" de Jaco Van Dormael s'est confiée sur les conditions de tournage qui ont quelque peu changé avec le temps. "Il y a un truc qui tue les tournages", commence Benoît Poelvoorde. "Maintenant depuis presque 5 ou 6 ans, les téléphones sont apparus sur les tournages", explique-t-il. Décriant l'usage des portables, qui n'ont plus "la simple utilité" de téléphoner, mais sont devenus peu à peu des outils indispensables et multifonctions.

"C'est comme si nous n'avions plus d'importance"

Développant ce "nouveau syndrome" qui est bien pire que celui de "décrocher le téléphone" pendant une prise, Benoît Poelvoorde s'indigne : "C'est de regarder son téléphone". "Sur le plateau, que ce soit même les équipes techniques et les acteurs… à peine on a fini, que les gens se ferment dans une espèce de monde où ils sont comme ça", poursuit-il en mimant du geste le réflexe de faire défiler des pages internet, sans vraiment y prêter attention. Dépité, l'humoriste de 54 ans ajoute : "C'est comme si nous n'avions plus d'importance sur le plateau". Décidé à maintenir une bonne ambiance avec son équipe, Benoît Poelvoorde n'a pas cédé à l'appel du smartphone au travail. "Quand on a fini de tourner, on papote sur le plateau, comme on faisait jadis", précise celui qui s'est "beaucoup amusé" pour son dernier film au cinéma.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people