Cinéma

Attentats de Paris : Kad Merad très ému par les supporters de l’OM, il en a modifié le film "Marseille" (vidéo)

Attentats de Paris : Kad Merad très ému par les supporters de l’OM, il en a modifié le film "Marseille" (vidéo)

En pleine promotion du film "Marseille", qui sortira le 16 mars prochain, Kad Merad est revenu sur un geste fort des supporters de l’Olympique de Marseille après les attentats du 13 novembre. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Le 13 novembre dernier, Paris et Saint-Denis avaient été visés par des attaques terroristes, ayant causé la mort de 130 personnes en plus de centaines de blessés. Parmi les cibles visées, la salle de spectacle du Bataclan, où se produisait le groupe américain Eagles of Death Metal. Ce jeudi, le leader du groupe a prononcé de graves accusations sur la sécurité de la salle parisienne.

"Ce qu’a fait Marseille pour Paris, c’était extraordinaire"

"Quand je suis pour la première fois arrivé et que je suis entré, je suis passé devant le mec qui était censé assurer la sécurité pour les coulisses. Il ne m’a même pas regardé. Je suis immédiatement allé voir le promoteur et je lui ai dit : ‘Qui est ce type ? Je veux mettre un autre mec à sa place’. Et il m’a répondu : 'Eh bien, les quelques-autres gars ne sont pas encore là’. Et finalement j’ai découvert qu’environ six d’entre eux ne se sont jamais pointés. Il semble assez évident qu’ils avaient une raison de ne pas venir." Des accusations graves, surtout quand on se souvient du dévouement de certains vigiles présents le soir du drame.

Si les attentats se sont déroulés en Ile-de-France, le monde entier avait réagi et tout le pays s’était senti touché. Face à Nikos Aliagas dans Sortez du cadre sur Europe 1, Kad Merad est notamment revenu sur un geste fort de solidarité des supporters ultras marseillais alors qu’il terminait le montage du film Marseille, qui sort le 16 mars prochain. "Après les attentats, vous aviez à un endroit stratégique de Marseille, une grande banderole qui a été écrite par les supporters les plus ultras de Marseille. C’était écrit : 'Nous sommes tous Paris'. C’est ça Marseille, c’est beaucoup de bouche mais à un moment donné quand on doit prendre ses responsabilités... J’ai appelé Patrick (Bosso), je lui ai dit ‘Je vais enlever le Paris on t’encule (dans le film Marseille NDLR), je ne peux pas’ parce que ce qu’a fait Marseille pour Paris c’était extraordinaire."

Réagissez à l'actu people