Cinéma

Alain Delon ému aux larmes en recevant sa Palme d'or d'honneur à Cannes (vidéo)

Alain Delon ému aux larmes en recevant sa Palme d'or d'honneur à Cannes (vidéo)

Dimanche 19 mai, Alain Delon a reçu la Palme d'or d'honneur au Festival de Cannes pour l'ensemble de sa carrière. L'acteur a livré un discours poignant sur le soutien du public et sur la mort. Une séquence émouvante à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Après la polémique, l'hommage. Alain Delon a reçu hier soir au Palais des festivals de Cannes la Palme d'or d'honneur du jury pour l'ensemble de sa carrière. L'acteur de 83 ans a monté les marches du palais au bras de sa fille Anouchka, qui lui a ensuite remis la récompense. Alain Delon rentre encore un peu plus au Panthéon des plus grands acteurs de l'histoire du cinéma français, et reçoit cette fois la reconnaissance de ses pairs. Ils étaient d'ailleurs tous présents pour l'applaudir chaudement pendant de longues minutes, un pin's "Star" accroché à la poitrine : le ministre de la Culture Franck Riester, le président du festival Pierre Lescure, son délégué Thierry Frémeaux, et bien entendu de nombreux professionnels du grand écran.

"Je vais partir, mais je ne partirai pas sans vous remercier"

Alain Delon a livré un discours empreint d'émotion mais aussi fataliste, lui qui voit la mort venir depuis bien des années : "Ce soir, c'est un peu un hommage posthume, mais de mon vivant. Je vais partir, mais je ne partirai pas sans vous remercier. Si je suis une star, et c'est pour ça que je veux vous remercier, c'est au public que je le dois et à personne d'autre" a déclaré l'acteur. Ému aux larmes, il a souvent eu besoin du soutien inconditionnel de sa fille bien-aimée pour pouvoir finir son discours. Il n'a pas non plus manqué d'avoir un mot pour les deux (autres) femmes qui ont marqué sa vie : Romy Schneider et Mireille Darc, elles aussi chaudement applaudies par le public du palais des festivals. En espérant qu'Alain Delon ait encore l'occasion d'y revenir, cette fois en tant que simple spectateur.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people