Cinéma

Adil Rami violent ? Pamela Anderson dévoile ses blessures aux mains (Vidéo)

Adil Rami violent ? Pamela Anderson dévoile ses blessures aux mains (Vidéo)

En pleine séparation avec Adil Rami, Pamela Anderson a révélé que le footballeur aurait été violent envers elle. Et alors qu'Adil Rami a nié ces accusations, Pamela Anderson a dévoilé sur son blog personnel une vidéo des blessures aux mains que lui aurait infligées le footballeur. Des images à découvrir sur Non Stop Zapping.

La nouvelle a fait l'effet d'une bombe dans les médias. Alors que Pamela Anderson a pris la décision de quitter Adil Rami, l'actrice américaine avait révélé qu'elle aurait subi des violences physiques de la part du footballeur. Face à cette grave accusation, Adil Rami était sorti du silence pour se défendre sur les réseaux sociaux : "Je vais faire simple et super clair et comme je l’ai déjà dit je ne vais pas commenter les détails de notre vie avec Pamela. Je tiens à vous dire que ces accusations de violences sont complètement fausses et je peux pas laisser passer ça". Mais visiblement, cette prise de position n'a pas été du goût de Pamela Anderson.

"Je n’arrivais plus à écrire ni à ouvrir une bouteille d’eau"

De retour aux États-Unis, Pamela Anderson a voulu apporter des preuves, et elle a donc dévoilé sur son blog personnel des images de ses blessures aux mains qui auraient été "écrasées" par Adil Rami après une dispute : "J’ai dû aller à l’hôpital (six mois plus tard) parce que je souffrais trop. Je n’arrivais plus à écrire ni à ouvrir une bouteille d’eau. Je leur ai dit que je ressentais comme de l’arthrose. Je ne pouvais pas dire au docteur qu’il m’avait fait du mal – mais je l’ai dit à sa sœur et au concierge de l’Olympique de Marseille qui m’ont emmenée. Sa sœur m’a demandé d’être patiente, qu’il allait changer. Maintenant, il nie les violences. Peut-être qu’il ne comprend pas ce que ça veut dire. Ce n’est pas mon intention de le blesser. Il est en colère que tout le monde le sache. Mais pas dévasté par ce qu’il a fait".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people